Accueil / Châteaux, tours et forteresses / Linari : un petit village du Val d’Elsa

Linari : un petit village du Val d’Elsa

English Deutsch Español Italiano

Le petit village semi-abandonné de Linari est situé dans une belle position sur une colline à 225 mètres d’altitude surplombant la rivière Elsa. C’est un petit village fortifié dont il reste quelques témoignages médiévaux intéressants. La première preuve historique de ce château remonte au 11ème siècle. Linari avait de l’importance depuis sa fondation en raison de sa position stratégique : le château se dressait en effet sur une colline surplombant le Val d’Elsa, à la limite sud du territoire florentin. Depuis sa fondation, il a été disputé entre les seigneurs de la région (c’était à l’origine une seigneurie des Cadolingi de Fucecchio) et Florence.

HISTOIRE

En 1270, Linari, comme beaucoup d’autres villes de Toscane à l’époque, devient une commune libre, ce qui coïncide avec une période de grand développement et de prospérité. En 1292, la municipalité de Linari est devenue une partie de la Ligue de San Donato in Poggio et a atteint l’apogée de son importance. Des preuves historiques attestent qu’à l’époque, Linari pouvait aligner une armée d’environ 400 hommes armés.

Au 14ème siècle, comme tous les villages de la région, Linari est également devenu une partie de la République de Florence et cette petite ville a commencé à décliner. En 1432, le château fut assiégé par les troupes de Filippo Visconti luttant contre Florence, le siège réussit et le village fut conquis et gravement endommagé. Niccolò da Tolentino la reconquit peu de temps après et en devint le seigneur féodal. Au cours des siècles suivants, ayant perdu son importance stratégique, le village devint la propriété des Capponi, Mancini Ridolfini, Bardi, Rosselli del Turco et d’autres familles nobles florentines.

Linari, Barberino Val d’Elsa. Auteur et Copyright Marco Ramerini.

LE VILLAGE

Actuellement, Linari est en grande partie dans un état de négligence, bien que la municipalité de Barberino Val d’Elsa et la surintendance aient exprimé en 2017 leur volonté de restaurer une partie des bâtiments historiques, y compris l’église de Santa Maria. Au début du XXe siècle, une partie du village a été restructurée dans un style néo-gothique, même le portail d’accès à Linari reflète ce style.

Une belle route goudronnée traverse la majeure partie du village. Dans le village se dresse l’église de Santa Maria, d’époque romane avec un beau clocher du XVIIIe siècle, et hors les murs celle de Santo Stefano, de style roman avec une nef. Très peu de vestiges des anciens murs du château, quelques tours et les restes d’une troisième tour. Même les deux anciennes portes médiévales, Porta a Salti et Porta al Perone, ont aujourd’hui disparu. À la place de la Porta a Salti, à l’entrée nord du village, se trouve aujourd’hui le portail de style néo-gothique construit au début du XXe siècle.

Écrit par Marco Ramerini.

Booking.com

English Deutsch Español Italiano

x

Check Also

Corridor de Vasari: un passage privé sur Florence

English Deutsch Español Italiano Le Corridor de Vasari est une rue couverte qui relie le ...