Accueil / Villes / Florence / Piazza della Signoria: le centre du pouvoir politique
La fontaine de Neptune (Biancone) par Bartolomeo Ammannati, Piazza della Signoria, Florence. Author and Copyright Marco Ramerini,
La fontaine de Neptune (Biancone) par Bartolomeo Ammannati, Piazza della Signoria, Florence. Author and Copyright Marco Ramerini,

Piazza della Signoria: le centre du pouvoir politique

Piazza della Signoria est un musée en plein air qui, à chaque pas, offre des aperçus et des panoramas d’une beauté particulière. Sur cette place, il y a des témoignages d’un passé florissant et des trésors architecturaux d’une valeur énorme. Qui, alors, se trouvent un peu partout à Florence. Célèbre dans le monde depuis l’Antiquité, et probablement le centre culturel le plus important d’Italie. Berceau de l’art et de la langue italienne. Coffre au trésor d’un patrimoine artistique inestimable et lieu de naissance de célébrités du monde entier comme Giotto, le grand peintre, et Dante Alighieri, père de la langue italienne.

LE CENTRE DU POUVOIR POLITIQUE DE LA VILLE DE FLORENCE

La Piazza della Signoria est le centre du pouvoir politique de la ville depuis le Moyen Âge. La place est entièrement centrée sur le Palazzo Vecchio, qui représente son monument principal. La forme inhabituelle « L » de la Piazza della Signoria est le résultat de siècles de transformations, qui ont toujours favorisé le monument le plus important de la place elle-même, le Palazzo Vecchio. Construit à partir de la fin du XIIIe siècle comme siège des Prieurs des Arts (Priori delle Arti), il devint au XVe siècle le siège de la Signoria et de 1540 à 1565 il accueillit la puissante famille Médicis, les seigneurs de la ville, jusqu’à leur déménagement définitif au Palazzo Pitti, nouveau palais au-delà de l’Arno.

La fontaine de Neptune (Biancone) par Bartolomeo Ammannati, Piazza della Signoria, Florence. Author and Copyright Marco Ramerini,

La fontaine de Neptune (Biancone) par Bartolomeo Ammannati, Piazza della Signoria, Florence. Author and Copyright Marco Ramerini,

UN MUSÉE EN PLEIN AIR

Sur la place se trouve la Loggia della Signoria, créée comme un lieu pour les assemblées publiques de la ville. Au XVIe siècle, elle fut transformée par Cosimo I de ‘Medici en une galerie ouverte avec des statues romaines et de la Renaissance. Un véritable musée à ciel ouvert avec des statues anciennes, dont des chefs-d’œuvre tels que le Persée de Benvenuto Cellini. Au centre de la place se trouve le soi-disant « Biancone », œuvre de Bartolomeo Ammannati, une majestueuse fontaine avec satyres, divinités marines, caractérisée par la statue en marbre du dieu Neptune, surnommée par les Florentins « Biancone » pour sa gaucherie. Il y a aussi le monument équestre en bronze de Cosimo I par Giambologna.

Statua equestre di Cosimo I de’ Medici, Piazza della Signoria, Firenze. Author and Copyright Marco Ramerini

Statua equestre di Cosimo I de’ Medici, Piazza della Signoria, Firenze. Author and Copyright Marco Ramerini

La place donne sur la Cour de marchandises (Tribunale di Mercanzia), le palais Condotta, le palais Uguccioni, le palais Guiducci et le bâtiment Assicurazioni Generali. Du côté de l’Arno, la Piazza della Signoria est bordée par la Galerie des Offices (Galleria degli Uffizi), l’un des musées les plus célèbres et les plus visités au monde. Chef-d’œuvre de Vasari, le palais avait été pensé comme le siège des archives administratives de l’État. En 1581, le prince François Ier a ordonné que les collections grand-ducales logées dans la galerie du bâtiment soient visibles à toute personne qui en ferait la demande.

Ainsi est né le concept moderne de musée en tant que lieu de jouissance publique des œuvres d’art et la Galerie des Offices est donc devenue le plus ancien musée d’Europe. Aujourd’hui, c’est la principale collection de peinture italienne dans le monde, y compris les chefs-d’œuvre de Giotto, Paolo Uccello, Botticelli, Michel-Ange, Raphaël, Titien. Qui sont flanqués de centaines de peintures, et tableaux des principaux artistes internationaux.

HÉBERGEMENT, VACANCES À LA FERME, B&B ET HÔTELS

Booking.com

À propos Marco Ramerini

Ho pubblicato alcuni scritti sulla storia dell'esplorazione geografica e del colonialismo, in particolare sulle isole delle spezie, le Molucche. Ho ideato alcuni siti internet tra cui il sito www.colonialvoyage.com dedicato alla storia dell'esplorazione geografica e al colonialismo. Poi il sito www.borghiditoscana.net dedicato alla mia regione: la Toscana. Oltre che a molti altri siti di viaggi in diverse lingue. Viaggiatore, scrittore di guide turistiche online, scrivo di storia, fotografo e sono appassionato di astronomia.
banner